La méditation pour s'endormir rapidement et un sommeil de meilleure qualité
5 conseils pour ne pas rater le train du sommeil et savoir écouter son corps
5 conseils pour ne pas rater le train du sommeil et savoir écouter son corps

5 conseils pour ne pas rater le train du sommeil et savoir écouter son corps

Pour passer une bonne nuit, il est important de ne pas attendre et tourner longtemps dans son lit avant de s’endormir. Cela veut dire savoir observer et écouter son corps, pour sentir quand le train du sommeil arrive. Nous connaissons tous cette sensation désagréable, d’attendre le sommeil dans son lit, des minutes voire même des heures. Se tourner dans un sens, puis dans l’autre et se retrouver à penser à tout et n’importe quoi pour passer le temps.

Dans cet article, je vous donne mes conseils pour que cette situation ne se reproduise plus. Pour cela, je vous aide à comprendre et à analyser l’arrivée de votre sommeil, les premiers symptômes de la fatigue et à apprendre à écouter votre corps et les signaux qu’il vous envoie.

train-du-sommeil

Qu’est-ce que le train du sommeil?

Avant votre endormissement, votre corps va vous envoyer des signaux qui annoncent l’arrivée du premier cycle de sommeil de votre nuit. C’est en quelque sorte votre marchand de sable! Si vous loupez ce train, un cycle risque de passer et vous ne serez pas prêt de vous endormir.

En effet, comme expliqué dans cet article, les cycles peuvent durer entre 60 et 120 minutes. Cela veut dire que vous allez ressentir les prochains signaux et l’envie de dormir 1 à 2 heures après les premiers symptômes. D’où l’importance de savoir s’écouter et observer son corps pour ne pas manquer l’arrivée du sommeil.

symptomes-fatigue

Détecter les premiers signes de fatigue

Pour savoir quel est le meilleur moment pour aller vous coucher, vous devez observer votre corps et analyser chacun des signaux qu’il va vous envoyer. Votre cerveau va diminuer son attention et votre organisme ralentir pour se préparer au sommeil. Voici une liste des symptômes que vous pouvez ressentir, lorsqu’il est temps pour vous de vous glisser sous la couette :

  • Des bâillements
  • Les yeux qui piquent
  • Des difficultés de concentration
  • Des étourdissements
  • De l’irritabilité surtout chez les enfants
  • Des frissons
  • Des sensations d’engourdissements

Dès ces premiers symptômes, allez vite vous coucher et laissez-vous aller dans les bras de Morphée.

Les risques de se coucher trop tôt

Je viens de vous expliquer qu’il est important de ne pas vous coucher après le passage de votre wagon du sommeil. Cependant, vous coucher trop tôt n’est pas non plus une solution!

Tout d’abord, comme expliqué dans divers articles, votre chambre ne doit servir qu’aux activités relaxantes. La journée, vous ne devez donc pas aller dans votre lit juste pour le plaisir d’y être. Cette pièce ne sert qu’à vous reposer la nuit, à méditer ou à lire avant de vous endormir. Vous devez comprendre que vous coucher trop tôt, alors que vous ne ressentez aucun signe de fatigue n’est pas bon pour votre sommeil.

En effet, si vous tournez dans votre lit durant plusieurs dizaines de minutes, que vous vous ennuyez et que vous êtes agacé de cela, votre cerveau assimilera ceci comme une défaite et quelque chose de négatif. A l’inverse, votre chambre doit vous inspirer le repos, le calme, la confiance et la sérénité.

lampe-chambre

5 conseils pour ne pas rater votre train du sommeil

J’ai moi-même pendant longtemps repoussé les limites de mon corps, en ne tenant pas compte des signes de fatigue que mon corps m’envoyait. Lorsque j’étais étudiante, il m’arrivait de réviser jusque tard dans la nuit juste pour terminer ce fameux cours. Après des périodes d’épuisement, j’ai vite compris qu’il fallait que je change ces mauvaises habitudes qui étaient complétement contre-productives. Je suis partie à la recherche d’ouvrages pour apprendre à bien m’endormir et à essayer plusieurs techniques pour améliorer mon endormissement.

Je vous dresse ci-dessous une liste des meilleurs conseils que je puisse vous donner, pour bien commencer votre nuit :

  • Sachez stopper toute activité lorsque vous sentez les premiers signes d’endormissement. Même si vous vous êtes lancé dans votre roman préféré et que le suspens est insoutenable, mieux vaut vous arrêter tout de suite. Vous reprendrez votre lecture demain!

  • Trouvez-vous à proximité de votre chambre peu de temps avant votre heure habituelle d’endormissement. Cela vous évitera de devoir vous déplacer sur une longue distance. En effet, mieux vaut ne pas dynamiser votre corps et ne pas marcher longtemps avant d’arriver dans votre lit. Alors, allez directement vous coucher et faites en sorte de ne faire que quelques pas pour allez dans votre chambre.

  • N’allumez pas de lumière forte. Lorsque vous sentez une certaine somnolence, gardez une lumière qui soit peu intense. Ainsi, votre cerveau restera dans cette phase d’endormissement et continuera de sécréter la mélatonine, l’hormone du sommeil. Pour tout savoir sur le rôle de la lumière sur votre sommeil, lisez cet article.

  • Faites tout ce que vous avez à faire avant les premiers signaux de fatigue. Allez une dernière fois aux toilettes, allez vous laver, vous brosser les dents, … peu de temps après votre repas. Ainsi vous serez prêt à aller vous coucher lorsque l’envie se fera sentir.

  • Ayez des heures régulières de coucher. En sachant à quelle heure votre corps commence à s’endormir, il est plus simple de vous organiser pour aller au lit et d’appliquer tous les conseils cités ci-dessus. Alors apprenez à connaître votre corps, ses horaires de sommeil et essayez de les rythmer.
energie-reveil

En résumé

Ne repoussez pas l’heure de votre coucher, pas même de quelques minutes, ou vous risquerez de le payer cher le lendemain! Votre sommeil va se décaler et ce n’est pas une bonne chose pour passer des nuits reposantes. Tout comme vous coucher trop tôt ne vous garantit pas de vous endormir tout de suite, bien au contraire. Alors pour ne plus être obligé de compter les moutons, allez sous votre couette uniquement dès les premiers signes de fatigue ressentis.

Savoir observer les signes annonciateurs vous permet de ne plus jamais rater votre train du sommeil et donc de passer une nuit plus confortable.

Et vous, avez-vous déjà raté votre train du sommeil? Quelles habitudes avez-vous mis en place pour éviter cela?

Pour partager des informations entre vous et moi et la communauté, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook Cocon de Sommeil en cliquant sur l’icône ci-dessous.

A lundi pour un prochain article sur les 10 indispensables pour aménager votre chambre pour bien dormir. En effet, créer un espace confortable, relaxant et propice au sommeil est primordial pour plonger rapidement dans les bras de Morphée et passer une bonne nuit reposante.

Prenez soin de vous!

Si vous avez aimé l'article, vous pouvez le partager pour en faire profiter d'autres personnes :)

Un commentaire

Laisser un commentaire bienveillant

%d blogueurs aiment cette page :